que faire quand on s'ennuie ?


C'est une question très simple pour laquelle les réponses sont multiples et variées, plus ou moins pertinentes selon le profil de chacun, ses attentes et bien sûr ses valeurs.
Pour autant, voici quelques pistes qui, nous l'espérons, sauront vous inspirer.

Que faire quand on s’ennuie ? 

C’est une question aussi vieille que notre existence sur cette planète et nous nous la posons tous, même inconsciemment. 
Alors oui, osons poser cette question : que faire quand on s’ennuie ? Et tentons de répondre à cette question fondamentale en essayant d’apporter un peu d’eau à votre moulin pour qu’il ne tourne pas à vide 😉

Pour ma part, dans les moments de vacuité, je chantonne, comme ces singes qui semblent exprimer le blues avec beaucoup de passion !
Que faire quand on s'ennuie 1

Quelques pistes pour savoir que faire quand on s’ennuie : Lire, jouer, bouger… 

Plus sérieusement, on peut se réjouir lorsque l’on se pose la question de savoir que faire quand on s’ennuie. Par les temps qui courent, prendre la temps de s’ennuyer est un luxe tout autant qu’un acte héroïque ! Ou bien nous avons du temps à ne savoir qu’en faire ou bien nous courons après le temps avec souvent la sensation de n’avoir rien pu faire… C’est étrange la manière dont le temps nous « travaille »… Qu’il s’étale devant nous ou qu’il se raréfie, il nous faut l’apprivoiser pour en faire un allier ! Dès lors, l’ennui n’est plus un souci…
Il existe de nombreux ouvrages sur la question et je ne souhaite pas, dans ce cadre, vous donner mon ressenti sur les lectures qui m’ont le plus éclairé sur le sujet. Une chose est sûre, c’est que pour ceux qui aiment lire, une première réponse à la question de que faire quand on s’ennuie est toute trouvée. Lire est une  excellente activité pour lutter contre l’ennui !

Jouer l’est aussi. Lorsque l’on est en bonne compagnie, on peut jouer de plusieurs façons (jeux de société, sport…). Je pense bien entendu à la musique aussi.
Jouer de la musique, c’est là aussi un excellent moyen de ne pas s’ennuyer, de bien occuper son temps et de se faire du bien. En ce qui me concerne, que je sois seul ou accompagné, c’est toujours une joie, lorsque j’en ai l’ occasion, de saisir ma guitare pour chanter des chansons. L’ennui est chassé aussi vite qu’il est apparu. 

Que faire quand on s'ennuie 2 

Que faire quand on s’ennuie ? Une affaire de temps mais pas que…

Vous avez sans doute, vous aussi, déjà éprouvé ceci : vous avez un peu de temps devant vous et vous commencez à faire quelque chose. Arrive le moment où l’activité prend fin et là, en regardant votre montre, vous n’en revenez pas. Le temps à passé à vitesse grand V et vous n’en avez pas eu conscience. Il y a fort à parier que cette activité vous ai été très profitable et, si je puis me permettre, je vous invite à continuer de la pratiquer pour les bienfaits qu’elle vous procure très probablement.
Ce sont généralement les activités mobilisant nos compétences qui sont les plus à même de nous procurer une certaine qualité de vie. D’abord parce qu’elles collent bien à ce que nous sommes et ce que nous aimons mais aussi parce qu’elles recèlent certaine caractéristiques qui font que nous pouvons y puiser ce dont nous avons besoin profondément. 
Mihály Csíkszentmihályi, un psychologue hongrois (élu penseur de l’année en 2000), a écrit un ouvrage passionnant sur les expériences optimales et activités qui nous placent dans un certain état psychologique, nous apportant satisfaction et bonheur de vivre. Il nomme ces activités des  « activités autotéliques » qui, je le cite, « permettent à l’individu qui s’y adonne de réaliser l’ordre dans sa conscience et de vivre une expérience positive intense ». Je vous invite à le lire si vous aimez lire bien sûr et que vous êtes taquiné par l’ennui. L’ouvrage s’intitule « VIVRE – La psychologie du bonheur » https://fr.wikipedia.org/wiki/Mih%C3%A1ly_Cs%C3%ADkszentmih%C3%A1lyi

Voici (je cite encore) les caractéristiques d’une expérience optimale :
– la tâche entreprise est réalisable mais constitue un défi et exige une aptitude particulière ;
– l’individu se concentre sur ce qu’il fait ;
– la cible visée est claire ;
– l’activité en cours fournit une rétroaction immédiate ;
– l’engagement de l’individu est profond et fait disparaître toute distraction ;
– la personne exerce le contrôle sur ses actions ;
– la préoccupation de soi disparaît, mais, paradoxalement le sens du soi est renforcé à la suite de l’expérience optimal ;
– la perception de la durée est altérée.

On comprend mieux alors pourquoi certaines activités nous font tant de bien et nous profitent chaque fois que nous nous y adonnons.
Si, comme moi, vous aimez pousser la chansonnette et qu’en chantant, vous y trouvez matière à vous exprimer, vous libérer et lâcher prise, alors, apprenez à jouer de la guitare pour chanter. Vous ne vous poserez plus vraiment la question de savoir que faire quand on s’ennuie.
Vous y trouverez matière à faire de votre temps libre un temps riche et, chaque fois que vous en aurez l’envie, vous pourrez vivre une expérience optimale, tout simplement, à volonté ! 

Que faire quand on s'ennuie 3

Cerise sur le gâteau, vous pourrez en abuser sans modération, où et quand vous le voulez car la guitare est l’instrument idéal (https://www.formazik.com/la-guitare-acoustique-n1-dans-le-monde/) pour s’accompagner et chanter des chansons.
Découvrez notre méthode Jouer pour Chanter, conçue spécialement pour apprendre à jouer de la guitare et chanter en même temps : https://www.formazik.com/